• 36 17 VIDA MIA... Aujourd'hui je vous dévoile mon vernis bleu-rayon-de-soleil-anti-grisaille

    Il y a longtemps, alors que j'étais en vacances en Catalogne, que j'étais jeune, naïve & amoureuse, un garçon m'a brisé le coeur. Si, si. Il me l'a vraiment brisé. C'était un italo-catalan qui avait grandi en Suisse & lorsque je l'ai rencontré j'ai été sous son charme . A l'époque, j'étais vraiment jeune, c'était il y a 8ans, oui, oui  8ans. Bref, je le rencontre, on se regarde, on s'observe, & rien.. L'été se passe sans que ni l'un ni l'autre nous ne nous soyons parlés. Je dois vous avouer que j'étais tellement triste de remonter en région parisienne en laissant derrière moi mon fantasmé amoureux.. On l'appelera Crex (Non, je ne donne ni son prénom, ni le surnom que je lui donnais, juste le début du nom de la ville où il vivait !). Pendant un an j'ai pensé à lui (non, non, vraiment !), je ne vais pas dire que ma vie ne continuait pas, j'allais au lycée, je faisais ma vie, mais souvent je pensais à Crex & à ses sourires sans que jamais nous n'ayons pu nous parler. L'été d'après, mon bac en poche, prête à entrer à la Sorbonne pour suivre ma licence de Géographie, je repars en Catalogne pendant un petit mois. & là... Oui, Crex est là ! Cette fois-ci je ne passerai pas à côté ! Je lui parle, il me parle, on se parle, & hop notre belle romance commence. Enfin "belle".. Non pas "belle", il s'est averé que Crex fut un affreux goujat, & si jamais, à cette époque j'eus eu connaissance de cette phrase du fabuleux Charles Perrault, j'aurais tout de suite fait le rapprochement... "Mais Hélas ! Qui Ne Sait que ces Loups Doucereux, de Tous les Loups sont les Plus Dangereux.", malheureusement, ce n'était pas le cas & je me suis retrouvée avec le coeur brisé. Brisé pour la première fois. J'avais rêvé ce garçon, je l'avais imaginé, je m'étais nourrie de rêves d'amour malgré la barrière de la langue, malgré la distance,... Pour rien. Bref, cette année là, j'avais acheté un vernis bleu à paillettes dans un boui-boui asiatique qui venait d'ouvrir & j'ai décidé qu'il serait mon vernis anti-tristesse, anti-grisaille, anti-chagrin, anti-maux. & je l'ai porté, & voir les paillettes bleues sur le bout de mes doigts m'emervaillait & me donnait le sourire. Ce vernis, j'avais du le payer 1euro. C'est un Yssy. Il pue le détergent, il s'applique mal, il fait des patés, il met un temps monstre à sécher, il résiste au dissolvant (la seule chose que le dissolvant arrive à faire c'est de décolorer & rendre argentées les paillettes #la loose) & pourtant je l'aime  ! & aujourd'hui, je le porte. Pas que je sois pleine de chagrins, de peines, de contrarietés, mais j'ai préféré prévenir le moral en berne alors je l'ai mis. & vous voulez que je vous dise ? Ca va . Je le touche toute la journée avec mon pouce, je sens les paillettes sur mon ongle, je me souviens de ce drôle d'été & de toutes les autres fois où j'ai utilisé le vernis & où, grâce à lui, ou peut-être grâce à moi je me suis dit "Ca va.". Alors voilà, ce petit article, sans queue ni tête, qui ne vous interessera peut-être pas, mais que j'ai pris plaisir à faire. En quelques sortes, je voulais rendre hommage au pouvoir magique que l'application de ce simple vernis avait & a toujours sur moi. Alors cet article n'ira pas dans "Ongles", mais dans "Blablabla", car je ne vous le conseille aucunement : d'une c'est vraiment un vernis médiocre au niveau de sa qualité & de deux, c'est mon vernisplacebo à moi & ça le restera .

      

    36 17 VIDA MIA... Aujourd'hui je vous dévoile mon vernis bleu-rayon-de-soleil-anti-grisaille

      

    36 17 VIDA MIA... Aujourd'hui je vous dévoile mon vernis bleu-rayon-de-soleil-anti-grisaille

      

    Oje

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 5 Juin 2015 à 16:00
    Comment vous contacter pour vous faire part de mes suggestions ?
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Dimanche 11 Octobre 2015 à 12:36

    Pour etre franche, j'ai pas aimé, c'est enfantine 

    3
    Dimanche 9 Avril à 18:00
    angelilie
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :